Championnats de France Jeunes à Gonfreville : Ronde 8 : Dylan VIENNOT, Fy Antenaina ROKOTOMAHARO et Anysia THOMAS champions de France !!!

Championnats de France Jeunes à Gonfreville :

Ronde 8 : Dylan VIENNOT, Fy Antenaina ROKOTOMAHARO

et Anysia THOMAS champions de France !!!


 

Marie MOULIN


Ces 3 jeunes joueurs mettent fin aux pronostics dans leurs catégories respectives. Pour les autres, qui n'avaient pas prévu jouer avec nos nerfs, tout reste à faire...



Galanterie oblige, honneur aux filles ! Anysia THOMAS (2004) renouvelle ses efforts pour s'adjuger le titre de championne de France. Jusqu'alors malchanceuse face à Julie FISCHER (2043) dans les championnats nationaux, Anysia fait fi des défaites passées et trouve la clé du succès dans une partie rondement menée. Du fait de leur faible nombre, les « juniorettes » ne disputent que 8 rondes. Avec 7/7, Anysia compte 2 points d'avance sur Emily MINAUD (1712) et est définitivement intouchable. C'est ce qu'on appelle passer par la grande porte, bravo !


Anysia THOMAS (à gauche) s'offre le titre contre Julie FISCHER
Source : www.echecs.asso.fr

Chez les garçons aussi, on connaît le nom du champion ! Dylan VIENNOT (2241) est neutralisé par un solide Florian DAESCHLER (2096). Le ½ aurait pu être insuffisant, mais un petit coup de pouce du destin en a décidé autrement : Andreea-Cristiana NAVROTESCU (2268) doit rendre les armes contre Louis SALLES (2216). Du coup, Dylan compte 1,5 point d'avance sur ses concurrents et remporte lui aussi le titre tant convoité !


Dylan VIENNOT

Dans la catégorie des cadets, on l'attendait en grand favori... Et il n'a pas déchanté pour dominer l'open de la tête et des épaules ! Fy Antenaina ROKOTOMAHARO (2424) remporte une 8ème victoire consécutive contre Axel GINOVART (2166). Avec 1,5 point d'avance sur ses poursuivants, il apporte son 1er titre de champion de France à son palmarès !


Fy Antenaina ROKOTOMAHARO (avec les noirs)

Du coté des filles, Mathilde CHUNG (2060) réalise une très bonne opération en battant Cécile HAUSSERNOT (2152). Cette victoire précieuse lui permet de virer seule en tête, Apolline THOMAS (1912) s'étant inclinée face à Laurane AUBERT (1892). Avec ½ longueur d'avance sur Laurane, Honorine AUVRAY (2116) et Mélissa FESSELIER (2000), attention toutefois à ne pas chuter lors de l'ultime ronde...



Le minime Pierre LAURENT-PAOLI (2315) plie contre Quentin BURRY (2296), mais ne rompt point. Ce ½ point supplémentaire lui permet de rester en tête. Il faudra néanmoins rester vigilent car Fahim MOHAMMAD (2197), Anand GAUTIER (2223) et Floryan EUGENE (2170) n'ont qu'un tout petit ½ point de retard et entendent bien tout donner lors de la dernière ronde.



Dans le tournoi féminin, Mathilde BROLY (2038) conforte son avance en venant à bout de Sarah EL BARBRY (1747). Table 2, Juliette GUERIN (1762) neutralise Fannie MATHEY (1736). Avec un point entier d'avance sur Juliette, une nulle suffira à Mathilde à la 9ème et dernière ronde pour être sacrée championne.



Il craque au pire moment... Le benjamin Albert TOMASI (2212) voit ses efforts anéantis par Loïc TRAVADON (2203). Tous deux sont 1ers ex æquo avec 7 points et se livreront un duel à distance ronde 9. Pour le titre, rien n'est fait puisque le surprenant David BAROYAN (1857) et Jawad MAACHE (1989) comptent 6,5 points et seront leurs adversaires respectifs.



Même scénario chez les filles ! Meriem BELLAHCENE (1842) est stoppée net par Teodora GOSPODARU (1768). Meriem conserve néanmoins ½ point d'avance sur Teodora, mais devra impérativement se défaire de sa camarade de club Chelsea FESSELIER (1684) pour s'adjuger le titre de championne de France.



Le pupille Tom DECUIGNIERE (1856) remporte une victoire ô combien importante contre Safar HARUTYUNYAN (1857) ! Table 2, Konstantin POPOV (1840) doit se résoudre à partager le point avec Alexandre BACROT (1921), tandis que Ghislain MAUGENEST (1905) s'impose contre Mathieu LEROI (1656) table 3. Bilan des courses : Tom est seul en tête avec 7/8, Konstantin et Ghislain sont juste derrière avec 6,5 points.


Tom DECUIGNERE (avec les blancs) contre Safar HARUTYUNYAN

Même topo chez les filles : Sofia BELLAHCENE (1533) ne laisse aucune chance à Laura SUMARRIVA PAULIN (1413). Table 2, Beline YUAN ne lâche rien et s'impose elle aussi contre Jeanne BARBOTTE (1488). Sofia reste en tête avec le score quasi parfait de 7,5/8. Beline veille de très près avec 7 points.



Journée noire chez les poussins ! Bastian ZACHARY (1641) s'incline à deux reprises lors des rondes 7 et 8. Ses adversaires du jour, Marc Andria MAURIZZI (1635) et le surprenant Younes FOUGHALI (1308) en profitent pour prendre les commandes du tournoi avec 7 points. Autre surprise de l'open : Simon LAMAZE (1382) score à 6,5/8. Il est rejoint par Timothé RAZAFINDRATSIMA (1758) qui poursuit sa folle remontée. L'ultime ronde s'annonce palpitante.



Nani GAGUA (1471) a tenu le choc contre Salomé CHACHIACHVILI (1347). Impériale, la jeune joueuse score à 8/8 et compte un point entier d'avance sur Salomé et Juliette CORNILEAU (1262). Un match nul lui suffit pour être championne, mais attention aux déconvenues...



Même cas de figure chez les petits poussins où Clément KUHN (1344) s'offre une 8ème victoire contre Baptiste POIROT (1251). Là encore avec un point d'avance sur Bayar IDER (1158), un ½ point est suffisant pour s'emparer du titre.



Va-t-elle apporter un nouveau titre à sa famille au palmarès déjà plus que bien rempli ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais Jenna BELLAHCENE (1160) a toutes les cartes en mains ! Avec 7,5 points /8, elle a une avance confortable d'un point entier sur Manon CHEVILLON (1009), Ariuna IDER (1200), Diane BREHAUT (1005) et Olga LEFEBVRE (1080). Il lui faudra cependant impérativement remporter un dernier ½ point pour être sacrée championne.



Retransmission de l'ultime ronde en direct à 9 heures...
 
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Championnats du Monde des – de 8 ans à – de 12 ans à Batumi (Géorgie) : Ronde 8 : Le camp tricolore change de leader

Championnats du Monde des – de 14 ans à – de 18 ans en Russie : Ronde 6 : Reprise timide pour la french team...

Championnats d'Europe des Jeunes à Prague : Ronde 9 : Le podium échappe aux jeunes tricolores...