Championnat de France Jeunes : Rondes 8 et 9 : Le malheur des uns fait le bonheur des autres...

Championnat de France des Jeunes :

Rondes 8 et 9 : Le malheur des uns fait le bonheur des autres...


Marie MOULIN



Si l'on pense que les jeunes ont fait le plus dur en obtenant un point entier d'avance, le dénouement des championnats de France peut s'avérer bien cruel...





Dans la plus relevée des catégories, le junior Alexis TAHAY (2239) a purement et simplement tué le suspense ! En remportant la 8ème ronde, il s'est offert le titre tant convoité une ronde avant la fin des championnats. Il s'est montré intraitable lors de l'ultime ronde pour scorer à 8,5/9. Chapeau ! Guillaume LAMARD (2307) s'impose face à Yannick KAMBRATH (2341) pour devenir vice-champion de France avec 7 points. Dorian MICOTTIS (2249) remporte lui aussi une ultime victoire contre Dylan VIENNOT (2263) et monte sur la 3ème marche du podium avec 6,5 points.


Le podium juniors

Chez les filles, c'est Solène VERNET (1863) qui ajoute le titre de championne de France à son palmarès avec 6,5 points sur 8. Cécile HAUSSERNOT (2107), après sa déconvenue de la 1ère ronde, redresse la barre et est sacrée vice-championne de France avec 6 points. Sarah SALIOU (1684), qui avait créé la surprise en venant à bout de Cécile, complète le podium avec 3,5 points.



Le podium juniores


Une vraie force tranquille... Le cadet Guillaume PHILIPPE (2307) achève ses championnats en croisant le fer avec Antoine FLICK (2327). Il devient champion de France avec 7,5 points. Clément MEUNIER (2240), vainqueur d'Emerick LAFORTUNE (2111), score à 7/9 et occupe la 2ème place. Antoine monte lui aussi sur la boite avec 7 points, coiffant au poteau Thomas O'SULLIVAN (2223) et Théo BRESSY (2039).


Le podium cadets

Du côté des filles, Anissa BELLAHCENE (1806) a fait retentir un véritable coup de tonnerre lors de la 8ème ronde en provocant la chute d’Élise RETAILLEAU (1946). Mais l'envolée d'Anissa est stoppée en dernière ronde par Inès LERICHE (2037) qui profite de cette dernière victoire pour monter sur la 3ème marche du podium avec 6,5 points. Anaëlle AFRAOUI (1977) se défait logiquement de Melena MILROY (1610) et se classe 2ème avec 7,5 points. Malgré sa défaite contre Anissa, Élise ne se laisse pas abattre. Elle réagit de la plus belle des manières en remportant l'ultime ronde face à Laurane AUBERT (1998). Elle est sacrée championne de France avec 8 points.



Le podium cadettes


La dernière ronde s'annonçait explosive chez les minimes ! Les chocs ont tenu toutes leurs promesses. Les 5 joueurs ex æquo avec 6,5 points à l'issue de la 8ème ronde ont dû se départager. Aucune concession n'a été faite sur l'échiquier puisque les 4 premières tables ont enregistré un résultat décisif. Loïc TRAVADON (2348) l'emporte sur Pierre-Basile COIFFAIT (2193), Axel BERGOUGNOUX (2194) ne laisse aucune chance à Yovann GATINEAU (2214), tandis que Quentin BURRI (2372) marque le point contre Enzo MAZZELLA (2111). Ils scorent tous trois à 7,5/9. Quentin remporte le titre tant convoité au départage, Loïc est vice-champion, Axel ferme la marche.

Le podium minimes


Elle avait fait sensation en battant Florence ROLLOT (1973)... Après avoir fait toute la course en tête, Anne-Marie CONTI (1712) se voit infliger deux défaites consécutives par Lucie SALVADOR (1823) et Noela-Joyce LOMANDONG (1987). Si elle a sans doute des regrets en obtenant 6,5 points, Anne-Marie peut tout de même se targuer de monter sur la boîte pour la 2ème année d'affilée ! Avec 7 points, Noela-Joyce est vice-championne de France, tandis que Florence est une nouvelle fois titrée championne avec 8 points.



Le podium minimes


Le benjamin Ruben HARUTYUNYAN (2218) n'aura laissé que deux tout petits demi-points, autant dire des miettes à ses adversaires. Invaincu, il score à 8/9 et monte sur la plus haute marche, bravo ! Shoham COHEN REVIVO (2221) se montre tout aussi solide avec 6 victoires et 3 matchs nuls. Bilan des courses, le très beau score de 7,5/9 et le titre de vice-champion de France ! Jawad MAACHE (2119) conclut son championnat par une victoire. Avec 7 points, il termine 3ème juste devant Mathéo ZACHARY (2267) et Alexandre BACROT (2143).

Le podium benjamins


Après avoir fait toute la course en tête, Anaïs RUBSAMEN (1610) connaît le plus cruel des dénouements. Vaincue par Teodora GOSPODARU (1827), elle voit le titre lui échapper avec la victoire d'Estee AUBERT (1741) face à Bérénice DE TALANCE (1734). Avec 8 points, Estee s'offre une nouvelle fois le titre. Anaïs est une formidable vice-championne de France avec 7,5 points et une performance supérieure de 300 points à son elo ! Quant à Teodora, elle devient coutumière de la montée sur le podium et occupe une fois de plus la 3ème place avec 7 points.


Le podium benjamines



Solide et imperturbable jusqu'au bout, voilà ce que l'on retiendra du pupille Clément CANDELOT (1839) ! Après 6 victoires, il achève son sprint final par 3 matchs nuls. Avec 7,5 points, Clément devient champion de France ! Konstantin POPOV (2026), avec 7 points, finit 2ème. Grâce à sa victoire contre Judicaël MEILLON (1884), Elliot PAPADIAMANDIS (1944) score également à 7/9 et monte sur la 3ème marche, grillant au départage Ghislain MAUGENEST (1915) et William AUROUX (1795).

Le podium pupilles


Thao Nhi NGUYEN (1691) connaît le même triste sort qu'Anaïs RUBSAMEN... En tête à l'issue de la ronde 8, la valeureuse Thao Nhi doit rendre les armes face à une formidable Juliette CORNILEAU (1482). Elle monte néanmoins sur le podium avec 7 points. La belle performance de Juliette lui permet de scorer à 7,5/9 et lui offre la 2ème place. Avec 7,5 points également, Laura SUMARRIVA PAULIN (1521) s'offre le titre avec une ultime victoire contre Céline ATLI (1271). Là encore, on notera une belle densité dans cette catégorie avec pas moins de 4 joueuses à 7 points : Thao Nhi, Sofia BELLAHCENE (1699), Corail AMR-TARDIF (1474) et... la surprenante Mathilde KUHN (1313) ! La grande sœur de Clément déjoue les pronostics en battant Hélina FAVAREL-LUBEIGT (1537) pour occuper la 6ème place et signer une performance supérieure de presque 200 points à son classement. Bravo !!!



Le podium pupillettes


Imperturbable, indétrônable ou tout simplement trop fort ! Noam PATOLE (1822) s'empare du titre de champion de France poussin avec le score parfait de 9/9, avec... un point et demi d'avance sur la concurrence !!! Marc Andria MAURIZZI (1841) occupe seul la 2ème place avec 7,5 points. Avec 7 points, Adam MEKHANE (1881) prend la 3ème place, devançant Rajat MAKKAR (1919), Lucas GERGHINOIU (1666) et l'inattendu Joachim MENOUX (1454) qui signe l'une des plus jolies prestations de la catégorie.

Le podium poussins


Deux tout petits matchs nuls... Voilà la seule ombre au tableau de la poussine Leila BOUSMAHA (1317)... Avec 8 points sur 9, elle est sacré championne de France ! Manon SCHIPPKE (1266) reste elle aussi invaincue. Avec 7,5 points, là voilà vice-championne de France... Nani GAGUA (1271) monte une fois de plus sur le podium avec 7 points, coiffant au poteau Jenna BELLAHCENE (1125) et Solène SCHEBACHER (1296). Si elle écope de la place en chocolat, Jenna peut tout de même être fière de sa performance, surtout quand on sait combien il est dur de changer de catégorie dans les championnats !



Le podium poussines


Il n'a pas tremblé durant la dernière ronde, et heureusement ! Le petit-poussin Marco MATERIA (1314) l'emporte sur Antoine TREVISOL (1194) et obtient le titre tant convoité avec 8 points sur 9. Le moindre faux-pas lors de l'ultime ronde aurait été sanctionné par William SITHISAK (1264), qui, vainqueur d'Antoine CASSAM-CHENAI (1239) compte lui aussi 8 points et devient vice-champion de France. Le nancéien Jan ZIENKIEWICZ (1384) suit l'exemple de sa camarade de club Teodora GOSPODARU : en venant à bout de Jean-Thomas GERONIMI (1464), il score à 7/9 et monte sur la boîte, devançant Jean-Thomas, Guillaume GARDE (1164) et Paul YUAN (1188).

Le podium petits poussins


Chez les petites-poussines, la dernière ronde était le théâtre d'un affrontement entre deux joueuses voisines, la nancéienne Iris CIARLETTA (1165) et la vandopérienne Lucia STOLL (1210). Le match se conclut par le partage du point. Avec le score quasi parfait de 8,5 points, Lucia est sacrée championne avec un point entier d'avance sur ses poursuivantes. Diane BREHAUT (1171) est seule 2ème avec 7,5 points, tandis qu'Anu BAT (1106) complète le podium avec 7 points, laissant la place en chocolat à Éline MENCE (1009).
 
Le podium petites poussines

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Championnats du Monde des – de 8 ans à – de 12 ans à Batumi (Géorgie) : Ronde 8 : Le camp tricolore change de leader

Championnats d'Europe des Jeunes à Prague : Ronde 9 : Le podium échappe aux jeunes tricolores...

Championnats du Monde des – de 14 ans à – de 18 ans en Russie : Ronde 6 : Reprise timide pour la french team...