Championnat de France des Jeunes : Rondes 1 à 3 : Les trouble-fête sont au rendez-vous !

Championnat de France des Jeunes :

Rondes 1 à 3 : Les trouble-fête sont au rendez-vous !


 

Marie MOULIN


Échéance incontournable, le Championnat de France est l'opportunité est souvent l'occasion de voir fructifier les efforts des jeunes joueurs. Une fois encore, la compétition ne dérogera pas à la règle, puisqu'on peut d'ores et déjà relever quelques belles surprises :





Chez les pupillettes, l'étonnante Jade COLLONGES (1030) mène la danse avec 3 points. Au sortir de cette 3ème rondes, elles sont encore 8 à empocher la totalité des points. On retrouve parmi elles Lola-Shaina MILOJEVIC-DAIM (1348) qui s'offre la plus belle performance du jour en scalpant Sofia BELLAHCENE (1699), championne de France en titre. De son côté, Thao Nhi NGUYEN (1691) assume son rang de favorite et remporte ses trois matchs.



Dans le tournoi mixte, même combat ! Ils ne sont plus que 7 à scorer à 100%. Yanis WARNIER (1526) joue parfaitement son rôle d'outsider en détrônant le talentueux Timothé RAZAFINDRATSIMA (1830). Simon LAMAZE (1682) en fait de même avec une belle victoire inattendue face à Phileas MATHIEU (2030). S'il n'a pas encore goûté à la défaite, Bastian ZACHARY (1907) doit concéder deux ½ points consécutifs aux solides Thomas DECKER (1624 et également tombeur de Luka RADOVANOVIC classé 1916 elo) et Eliot BURGALAT (1611). Le favori Konstantin POPOV (2026) ne tremble pas et enregistre 3 points, mais attention au moindre faux-pas...





Chutes en cascade chez les benjamines ! Sarah DJIDJELI (1934), Camille GINOVART (1757), Gwladys FRANCOIS (1738) et Chjara SABIANI (1781) ont respectivement cédé un point à Anaïs RUBSAMEN (1610), Angelina PIACENTINI (1391), Aziliz HENRY (1481) et Anna HOCH (1398). Parmi les favorites, restent en lice avec 3 points Bérénice DE TALANCE (1757), Beline YUAN (1845), Estee AUBERT (1741) et Amaryllis THOMAS (1695). Mais attention à Lou Andrea GERONNE (1312), qui, avec 3 points également, pourrait bien venir apporter une ombre au tableau...



Le scénario est un peu meilleur du côté des garçons, même si quelques déconvenues n'ont pu être évitées. Mathéo ZACHARY (2267), Shoham COHEN-REVIVO (2221), Émile BASSINI (2066), Bogdan-Emanuel DAVID (2099) et Victor HUE (2100) sont contraints de partager le point avec Enzo-Ryadh MOTOYAMA (1949), Tom DECUIGNIERE (1909), Nathan MARTIN (1789), Nathan SAUCOURT (1792) et Victor MAS (1837). Ruben HARUTYUNYAN (2218) score logiquement à 3/3, mais doit encore se défaire de 7 joueurs ex-æquo, parmi lesquels se trouvent Jawad MAACHE (2119), Rémy DEGRAEVE (2126), Albert TOMASI (2176) et Alexandre BACROT (2143), pour ne citer qu'eux...



Noela-Joyce LOMANDONG (avec les blancs)


Chez les minimettes, quelques incidents notoires entrent en ligne de compte : Sophie MOLINA-LOPEZ (1383) frappe un grand coup en s'imposant face à Amélie IMPEROR (1820) et Camille PIONNIER (1851). Lionia ROMAS (1655) met fin à cette belle envolée pour scorer à 3/3. Florence ROLLOT (1973), Noela-Joyce LOMANDONG (1987), Meriem BELLAHCENE (1919), Béatrice BELLUIRE (1786) et Lisa GEORGES (1704) ne ratent pas le coche et enregistrent elles aussi le score parfait de 3/3. Dernière mais non des moindres à réaliser un départ canon, Annabelle MUTZEL (1607) s'offre une belle victoire contre Liza VIGNA (1864).



Les paris sont plus qu'ouverts chez les garçons, d'autant plus que Jean MEUNIER-PION (2226), Yovann GATINEAU (2214) et Mathis DEGEORGES (2205) ont déjà chuté... Pierre-Basile COIFFAIT (2193), Quentin BURRI (2372), Loïc TRAVADON (2348), Guillaume TROUVE (2134), Simon VIEL (2220) et Axel BERGOUGNOUX (2194) réalisent une entrée en matière parfaite avec 3 points, mais la vigilance sera plus que jamais de mise face aux inattendus Antoine BOURNEL (1933) et Jules VERIN (1757) qui ont purement et simplement surclassé leurs 3 adversaires !!!





La sélection est décidément bien rude chez les cadettes... Après 3 rondes, seules Élise RATAILLEAU (1946) et Anaëlle AFRAOUI (1977) scorent à 100%, Juliette GUERIN (1945) ayant fait les frais d'Iris DAVID (1587). La double ronde a été le théâtre d'une journée noire pour Laurane AUBERT (1998) qui enregistre 2 défaites consécutives contre Audrey JOLY (1747) et Méléna MILROY (1610).



Les choses sont moins précises dans l'open mixte, bien qu'Antoine FLICK (2327), Alexandre PIGEAT (2259), Thomas O'SULLIVAN (2223) et Fahim MOHAMMAD (2281) aient déjà concédé un point entier. Ils sont encore 7 à tirer au mieux leur épingle du jeu. Parmi eux, les outsiders Louis FERRARI (2024) et Valentin PILLARD (1981) tenteront à nouveau de dicter leur loi.



Sarah SALIOU (avec les noirs)


Trop peu nombreuses cette année, les juniorettes s'affronteront durant 9 rondes avec un système de match aller-retour (les joueuses s'opposent deux fois en alternant les blancs et les noirs). Au sortir de cette 3ème ronde, c'est Sarah SALIOU (1684) qui réalisent la plus belle performance en sortant vainqueur de son duel face à Cécile HAUSSERNOT (2107). Solène VERNET (1863) réalise le score parfait de 3/3, mais la route est encore bien longue...



Chez les garçons, Alexis TAHAY (2239) fait cavalier seul en tête, Dorian MICOTTIS (2249), Yannick KAMBRATH (2341), Guillaume LAMARD (2307) et Dylan VIENNOT (2263) ayant déjà croisé le fer avec leurs adversaires respectifs... Suspense garanti dans cette catégorie relevée !





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Championnats du Monde des – de 8 ans à – de 12 ans à Batumi (Géorgie) : Ronde 8 : Le camp tricolore change de leader

Championnats d'Europe des Jeunes à Prague : Ronde 9 : Le podium échappe aux jeunes tricolores...

Championnats du Monde des – de 14 ans à – de 18 ans en Russie : Ronde 6 : Reprise timide pour la french team...