Championnat de France des Jeunes à Montbéliard : Ronde 4 : le sport continue...


Championnat de France d'Echecs Jeunes à Montbéliard :
Ronde 4 : le sport continue...

par Marie Moulin


  Les championnats de France Jeunes filent à toute allure... 

A presque mi-parcours, les choses commencent à se décanter dans les grandes catégories. 

A l'issue de cette 4ème ronde, peu de joueurs peuvent encore se vanter de réaliser un carton plein.


Chez les pupillettes, la favorite Meriem BELLAHCENE (1572) ne parvient pas à se défaire de Camille PIONNIER (1474) et partage le point. Il faisait en revanche bon avoir les blancs aux tables 2 à 4 puisque toutes les joueuses qui avaient cet avantage en ont profité pour s'imposer. Elles ne sont plus que 3 à posséder 4 points sur 4 : Anne-Marie CONTI (1469), Chjara SABIANI (1483) et l'impressionnante Marion PETIT-GARCIA (1210) qui poursuit son festival de bonnes performances et cause la chute de Lisa GEORGES (1481). Anne-Marie et Chjara s'affronteront table 1 tandis que Marion défiera Meriem table 2 avec les noirs.

La sélection est encore plus dure chez leurs homologues masculins ! Sur les 9 joueurs à 100 % de la ronde 3, seuls 2 d'entre eux ont su tirer leur épingle du jeu : le favori Dimitri LAGARDE (1942) et Hugo De Melo LUX (1889) sont les tombeurs respectifs de Loïc TRAVADON (1824) et Albert TOMASI (1826). Cette 4ème victoire les propulse en tête du tournoi puisque les tables 3 et 4 ne sont pas parvenues à se départager et que Nabil BOUSMILI (1692) a été stoppé net table 5 par Arthur COULET (1643). La ronde 5 promet un match sous haute tension entre Dimitri et Hugo...

Les benjamines se livrent une guerre sans merci ! Les 8 leaders de la ronde 3 ne se sont fait aucun cadeau, un score décisif a été enregistré sur les 4 premières tables. Cette 4ème ronde met fin à la belle série des outsiders : Shanthi TOURE (1612) et Liza VIGNA (1548) s'imposent respectivement face à Marie FORNES (1395) et Camille BOISYVON (1301) tandis que Juliette GUERIN (1637) et Noela-Joyce LOMANDONG (1617) profitent des pièces blanches pour venir à bout d'Amélie IMPEROR (1531) et Annabelle MUTZEL (1470). La ronde 5 sera le théâtre de 2 gros chocs qui opposeront Juliette à Shanthi table 1 et Liza à Noela-Joyce table 2.

Les garçons ne sont pas en reste : coup de théâtre, Quentin BURRY (2093) est neutralisé par Théo LUTARD (1917). Partage du point également aux tables 3 et 4 entre Guillaume TROUVE (1950) et Pierre LAURENT-PAOLI (1847) ainsi qu'Axel BERGOUGNOUX (1829) et Anand GAUTIER (2008). Du coup, Louis FERRARI (1862) réalise la meilleure opération du jour en sortant vainqueur  de son duel table 2 contre Thomas O'SULLIVAN (1950). Il est l'unique leader avec 4/4 et aura l'honneur des blancs pour tenter de s'imposer demain face à Fahim MOHAMMAD (2009).

Championne de France l'an passé avec 9/9, Cécile HAUSSERNOT (2003) semble bien partie pour remettre le couvert ! Grâce à sa victoire contre Rizlene BANAT (1813), elle demeure la seule minime à 100%. On notera également les belles performances de Gabrielle NICOLAS (1727) et Alison LE BIHAN (1669) qui croisent le fer avec Honorine AUVRAY (1966) et Mathilde CHUNG (1949). Table 4, Marie ROUFFIGNAC (1838) met fin à la belle envolée d'Audrey LE BERRE (1562).

Quel combat chez les minimes !!! 10 joueurs réalisent un départ canon à l'issue de la ronde 3 et entendent bien ne rien lâcher lors de cette 4ème ronde. Bilan des courses : 4 parties nulles très sportives aux tables 2 à 5... Bilel BELLAHCENE (2320) ne laisse pas passer sa chance : en l'emportant sur Antoine FLICK (2045) table 1, il prend seul le leadership du tournoi avec le score parfait de 4/4.


Les choses sérieuses ont commencé chez les cadettes. Les chocs entre Élise BELLAICHE (2044) et Andreea-Christiana NAVROTESCU (2190) table 1 ainsi qu'Anysia THOMAS (1896) et Julie FISCHER (1937) ont tenu toutes leurs promesses. La logique du plus fort elo a été respectée, Andreea-Christiana et Julie réalisent un sans faute. Les 2 leaders tenteront de s'expliquer lors de la 5ème ronde.

Même scénario du côté des garçons : Yannick KAMBRATH (2263) et Dylan VIENNOT (2223) sont tenus en respect par Émilien NGUYEN (2168) et Louis SALLES (2179). Table 3, Samuel MALKA (2186) se montre intraitable face à Thibault DUDOGNON (2037) et prend seul les commandes de la catégorie avec 4 points sur 4 possibles. On ne manquera pas de souligner la belle surprise provoquée table 4 par Vincent CAILLE (2092) qui vient à bout du malchanceux Gary GIROYAN (2385).

Les choses sont encore indécises dans la catégorie des juniorettes... Cyrielle MONPEURT (2028) n'est pas parvenue à conserver la tête du tournoi. Suite à sa défaite contre Solenn AFRAOUI (2012), tout est à refaire. Le combat à distance entre les deux favorites annonce une fin de tournoi des plus palpitantes... D'autant plus que Julie GRIGGIO (1847) et Phanie COLIN (1745), qui les rejoignent en tête avec 3 points sur 4, pourraient bien semer quelques embûches sur la route vers le titre ! Il y aura de l'électricité dans l'air pour la ronde 5 qui opposera Cyrielle à Julie et Phanie à Solenn.

Pas de quartier chez les juniors ! Christophe SOCHACKI (2442) et Borya IDER (2384) viennent à bout de Pierre BARBOT (2405) et Milan OLLIER (2237) pour réaliser un carton plein avec 4 points sur 4. La juniorette Sophie AFLALO (2070) ne laisse rien passer à ses adversaires et réalise une belle opération en neutralisant Yanis AUBRY (2218). L'énorme surprise du jour est à mettre à l'actif du valeureux Théo GRASSITELLI (1309) qui s'offre le scalp de Rémi TROLONGE (1810) ! La ronde 5 sera l'opportunité pour Christophe ou Borya de prendre une sérieuse option pour le titre, affaire à suivre...


Rendez-vous demain à 14h30 sur le site fédéral pour la retransmission des parties en direct...




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Championnats du Monde des – de 8 ans à – de 12 ans à Batumi (Géorgie) : Ronde 8 : Le camp tricolore change de leader

Championnats d'Europe des Jeunes à Prague : Ronde 9 : Le podium échappe aux jeunes tricolores...

Championnats du Monde des – de 14 ans à – de 18 ans en Russie : Ronde 6 : Reprise timide pour la french team...