"La Rubrique à Brac de l’arbitrage" …

Chronique mensuelle de Jean-Luc Violeau, arbitre fédéral I ...

Jean-Luc violeau Photo © Reproduit avec autorisation.

FEDERATION FRANÇAISE DES ECHECS

DIRECTION NATIONALE DE L’ARBITRAGE

Exemple de question d’UV 1 ...

MATCH DE NIV, CADENCE FISCHER

Un joueur s'est fait mater mais il a continué à jouer. L'adversaire ne l'a pas vu et il continue la partie. Un spectateur vient vous chercher. Que faites-vous ?

Je remercie le spectateur (il n'est pas intervenu directement mais a appelé l'arbitre). Je vérifie que le mat est valable, et si c'est le cas, je déclare la partie perdue (art. 5.1.a.)

TOURNOI JEUNES : Cadence Fischer de 10 min. + 10 s/coups.

Deux jeunes jouent Roi dépouillé contre Roi dépouillé. Réagissez-vous ?

Oui. Personne ne peut mater, c'est une position morte (5.2.b.)

TOURNOI EN 61MN KO

Les deux joueurs en tête du tournoi regardent les appariements. Le plus fort dit à l'autre : "On fait nulle rapidement et on se partage les deux premiers prix". Le plus faible est d'accord. Réagissez-vous ?

Plusieurs règlements sont bafoués : la Charte du Joueur (négociation sur le résultat d'une partie). L'art 5.2.c. : la proposition de nulle se fait pendant la partie. La conduite des joueurs (12.1). Un dossier sera transmis à la commission d'éthique. Je peux mettre directement zéro aux deux joueurs selon les circonstances exactes (12.7)

ARBITRAGE EN CADENCE 40 COUPS EN 2 HEURES PUIS 1 HEURE AU KO.

Un joueur débutant joue un coup qui mate sans s’en apercevoir. Il propose poliment la nullité et appuie sur la pendule. Son adversaire, lui aussi débutant, accepte aussitôt : il arrête la pendule et tend cordialement la main.
Leurs voisins, hilares, leur montrent le mat. Les deux joueurs concernés
, très embarrassés, vous appellent pour vous demander quel est le score de la partie.

Observons la chronologie des faits : le mat a mis immédiatement fin à la partie. Article 5.1a. Ce qui se passe après la fin de la partie n’a plus guère d’importance. Un joueur qui vient de gagner ne peut pas proposer la nullité…puisque la partie est terminée !

VRAI OU FAUX ?

Un pat met immédiatement fin à la partie. Vrai ou faux ?

Vrai. Article 5.2a : la partie est nulle lorsque le joueur ayant le trait n'a aucun coup légal et que son roi n'est pas en échec. On dit alors que la partie se termine par un pat. Ceci met immédiatement fin à la partie à condition que le coup qui a amené la position de pat soit légal.

TOURNOI EN CADENCE 40 COUPS 2H PUIS 1H K.O.

Après environ 6 heures de jeu, sous l’oeil de nombreux spectateurs et sous votre surveillance, deux joueurs en très grave crise de temps continuent le combat avec le matériel suivant : blancs = roi dépouillé, noirs = roi + 2 cavaliers.
Les noirs jouent leur cavalier g5 en f3, disent « échec » puis appuient sur la pendule.
Après ce coup, la position est la suivante :

Alors que le jeune conducteur des blancs est au trait, son père (un spectateur nerveux et agité) vous interpelle à voix haute, en affirmant que la situation est ridicule, qu’un « bon arbitre » aurait déjà mis fin à cette partie, et exige que vous l’interrompiez immédiatement en la déclarant nulle, puisque « avec deux cavaliers, on ne peut pas forcer le mat, c’est ingagnable », dit-il. A cet instant, le drapeau des blancs tombe, et les noirs réclament aussitôt le point de la victoire, en raison du gain au temps. Comment gérez-vous cette situation ? Quel sera le score de la partie ?

Le père du joueur n'est qu'un spectateur, il n'a pas à intervenir dans une partie. L'arbitre doit l'expulser : article 13.7. le drapeau du jeune joueur est tombé, il n'a pas sollicité l'application de l'article 10.2. Conformément aux usages, il aurait pu solliciter la nullité avant que son drapeau ne tombe, en expliquant par exemple à l'arbitre qu'il détient un plan pour « forcer la nulle ». L'arbitre aurait alors été habilité à prendre une décision en vertu du 10.2. Mais ce joueur n'a pas procédé ainsi...et un mat aidé rôde sur l'échiquier ! En raison de ce mat aidé, il ne faut pas mettre en oeuvre l'article 1.3 (si la position est telle qu'aucun des deux joueurs n'a la possibilité de mater, la partie est nulle) et l'article 5.2b (position morte). Le conducteur des noirs a donc gagné.

Le conseil de Jean Luc:

Recherchez les règles du jeu du livre de l’arbitre: http://www.echecs.asso.fr/Default.aspx?cat=18

La Question du mois …

UNE SITUATION TENDUE EN BLITZ

Lors d’une partie de blitz, dans cette position …

le conducteur des blancs prend le pion f7 avec sa Dame puis appuie joyeusement sur la pendule, visiblement très satisfait. Son adversaire, lui aussi manifestement très heureux, s’empare alors aussitôt du roi blanc, afin de démontrer l’évidence du coup illégal. Les deux joueurs réclament le gain ! Quel est le score de la partie ?

Vos réponses jusqu'au vendredi 12 décembre 2008 à: jean-luc.violeau@wanadoo.fr

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Championnats du Monde des – de 8 ans à – de 12 ans à Batumi (Géorgie) : Ronde 8 : Le camp tricolore change de leader

Championnats d'Europe des Jeunes à Prague : Ronde 9 : Le podium échappe aux jeunes tricolores...

Championnats du Monde des – de 14 ans à – de 18 ans en Russie : Ronde 6 : Reprise timide pour la french team...