"Gens Una Sumus" : Stéphane Escafre 1849 elo (Balagna Chess Club)

"Spécial La roche-sur-Yon" : Portrait de Stéphane Escafre 1849 elo (Balagna Chess Club) et Arbitre International ...

Photo: Stéphane Escafre, Arbitre International. Photo: Mr. Maurice.

Bonjour Stéphane, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je suis Directeur National de l'Arbitrage, formateur d'arbitres, membre du Comité Directeur de la Fédération Française et de la Ligue Corse. Je suis également animateur, mais j'ai laissé cette activité de côté pour l'instant. J'ai 37 ans, je possède un restaurant avec mon frère qui en est le Chef, à Saint-Salvy de la Balme (Tarn). Je ressemble à un être humain par bien des côtés.

Quand et dans quelle circonstance as-tu appris les échecs ?

Mon père m'a appris à jouer quand j'avais neuf ou dix ans. J'aimais bien mais je n'ai pas eu l'idée d'aller dans un club avant l'âge de 22 ans ! Je me suis mis à jouer "sérieusement" quand j'étais étudiant en biochimie, et, petit à petit, j'ai délaissé les laboratoires pour le club d'échecs.

Quel a été ton parcours jusqu'à maintenant ?

Dans mon premier club, il n'y avait qu'un arbitre : Stephen Boyd (qui travaille aujourd'hui pour la Fédération). Il avait besoin d'aide : je l'ai aidé au Club de Toulouse, puis dans le département et la région.
J'ai arbitré les Championnats de France jeunes et adultes très rapidement, un peu par hasard. J'ai passé les examens pour améliorer mon niveau, jusqu'à devenir Arbitre International. J'ai intégré la Direction Nationale de l'Arbitrage ; j'en suis devenu le Président, il y a trois ans. Une progression naturelle, étalée sur une quinzaine d'année.



Photo: Stéphane Escafre avec GMI Victor Bologan : avril 2008 (Bologan entrainait des joueurs du Qatar - Open de Balagne) Photo: Mr. Maurice.

Quel est ton répertoire avec les Blancs et avec les noirs ?

Ah oui ! il faudrait que je travaille les ouvertures. Je joue e4 avec les Blancs, ma théorie s'arrête là… et avec les Noirs, parfois la française, et souvent… n'importe quoi :-) Quand j'obtiens une bonne position grâce à une préparation, je n'ai pas l'impression d'avoir joué ma propre partie, cela ne m'amuse pas. J'ai souvent des positions très défavorables après l'ouverture, mais j'ai une grande capacité de survie.

Quel a été ton meilleur moment et souvenir dans ta vie de Joueur d'Echecs?

Comme joueur : les blitz amicaux, chaque semaine au Corsica Chess Club, où je bats régulièrement Léo Battesti.
Comme arbitre : les dernières Olympiades (Championnats du Monde par équipe) à Turin.
Comme dirigeant fédéral : la création du titre d'Arbitre Jeune pour les 12-16 ans.

Quels sont tes joueurs préférés ?

Chez les contemporains : Anand et Carlsen. J'ai eu la chance de les arbitrer plusieurs fois, ils sont gentils, souriants. Humainement très agréables, sur l'échiquier et en dehors.
Parmi les anciens : Carl Shlechter, un vrai personnage de roman qui a fait jeu égal avec Lasker en finale du Championnat du Monde.

Photo Stéphane Escafre lance le Match des Espoirs à Porto Vecchio (Juin 2007) entre GMI Magnus Carlsen et GMI Teimour Radjabov. Photo: Mr. Maurice.

Quel est ton principal trait de caractère ?

Comme homme : Un certain détachement, j'ai du mal à prendre la vie au sérieux.
Comme arbitre : j'ai compris rapidement qu'il fallait être discret… Autre point important : contrairement à de nombreux collègues arbitres, je ne me laisse pas impressionner par des forts joueurs. J'ai eu la chance d'arbitrer très tôt, comme adjoint, Karpov, Polgar, Bacrot, Ivantchuk… et aujourd'hui, des gens comme Anand, Topalov, Carlsen, la plupart des joueurs du top 20 mondial. Et à côté de ça, j'arbitre régulièrement des scolaires, des débutants. Je traite tous les joueurs avec le même respect, et j'attache autant de rigueur à la préparation d'un tournoi avec 2000 enfants, qu'à un match entre deux super GMI.


et ton principal défaut ?

Comme homme : Un certain détachement, j'ai du mal à prendre la vie au sérieux :-)
Comme arbitre : Je suis trop direct, et certains peuvent mal le prendre (j'espère que cela s'atténuera avec l'âge).
J'oubliais… je mens facilement !

As-tu une autre occupation préférée ?

Je lis un ou deux romans et je regarde une quinzaine de films par semaine. Je voyage beaucoup : J'étais en Thaïlande et au Laos en début d'année, et je rentre des Antilles. L'été dernier, je suis parti de chez moi mi-juin, et je ne suis pas rentré avant mi-septembre. Trois mois sur les routes, sur mer et dans les airs. A la rentrée, je retourne dans l'Océan Indien, sur l'Île de la Réunion. Je précise que ces voyages ne sont pas payés par la Fédération (certains sont effectués à titre privé, et, pour d'autres, je suis invité par les Ligues, ou les organisateurs de tournois ou de stages).

Photo: Stéphane en pleine conversation. Photo: Mr. Maurice.

Peux-tu nous parler de ta participation au prochain Championnat de France Jeunes ? et aussi de l'Examen informatisé d'Arbitre?

J'ai été deux fois Superviseur (arbitre principal) des Championnats de France Jeunes. C'est une expérience fatigante… surtout pour les jambes !
Chez les jeunes, il y a beaucoup d'interventions : Elles sont faciles mais nombreuses, on ne peut pas souffler une minute, il y a toujours une main qui se lève. Surtout chez les poussins/petits-poussins. C'est très différent de l'arbitrage d'un open classique.
Jean-Luc Violeau, le Superviseur, se charge du plus délicat : les relations avec les parents qui vivent parfois leur passion à travers leur enfant, ce qui n'est pas très sain. Nous, ses adjoints, nous chargeons de vérifier que les règles sont bien respectées, que la salle est prête, et que les appariements sont bons ; nous faisons aussi les vérifications, le travail administratif pour le classement Elo national, international et nous établissons les palmarès. Pour la discipline : chez les jeunes, il n'y a aucun mauvais esprit. Il suffit d'empêcher les parents d'intervenir, et tout se passe bien :-)

Photo: Stéphane Escafre lance la partie entre GMI Rustam Kazimdhzanov vs GMI Hikamura Nakamura, octobre 2007 (Final Corsican Circuit). Photo: Mr Maurice.


Cette année j'arbitre les poussins, j'ai pensé qu'il était important que le Directeur National soit présent, car le Championnat de France Jeunes est la plus grande manifestation organisée au niveau national.
Mais je ne suis pas ici en tant que chef d'équipe, même si je surveille de loin, discrètement. Ici, le chef c'est Jean-Luc Violeau. Je lui obéis. C'est lui qui s'est chargé de toute la préparation avec l'organisation : le travail du Superviseur commence plusieurs mois avant le début du Championnat. Il n'est pas seulement l'Arbitre Principal, c'est aussi un conseiller technique, il joue le rôle de Commissaire Sportif.

Nous allons faire passer un examen d'arbitre, pour devenir AF3. Il s'agit d'un examen sur la gestion d'un open. Cela ressemble à un jeu de rôle : des joueurs fictifs arrivent en retard, d'autres partent sans prévenir, certains n'ont pas le bon elo, le bon prénom, il faut les chercher dans la base. Certains inversent les couleurs, se trompent d'adversaire, etc… Nous présentons un scénario aux candidats, et … à eux de résoudre les problèmes.

Les Championnats de France Jeunes sont aussi une formidable concentration de joueurs, de parents, d'entraîneurs et de dirigeants. Les échanges sont simples et informels. Une beau regroupement des différents acteurs de notre sport.

Merci à Stéphane pour sa sympathique collaboration, son professionnalisme et le temps qu'il nous a accordé ...et retrouvez ses deux blogs persos: http://arbitrovoyage.blogspot.com/ (Voyage) et http://cinechecs.blogspot.com/ (Cinéma) !!!


Le petit mot de Stephen Boyd Responsable FFE (Arbitrage, Classement Fide et Elo, Formation ...) !

Bonjour Stephen, pouvez vous nous parler de l'UV3/UV5 informatisé ?

Bonjour, vous voulez que j'explique ce qui le UV3/UV5 informatisé ?
Les examens des arbitres sont très rigoureux en France. Il faut passer plusieurs examens afin d'obtenir certains niveaux : pour devenir AF3 il faut obtenir l'UV3, et pour devenir AF2, l'UV5. Dans les deux cas les candidats sont testés sur leurs connaissances des systèmes d'appariement pour les Opens : le Système Suisse et les systèmes dérivés.
Plus particulièrement, si l'examen est informatisé, le candidat doit montrer ses compétences en informatique, et surtout sa maîtrise du logiciel PAPI (Programme d'Appariements Pour Internet) développé par Erick Mouret, notre génie en informatique de la FFE. Les candidats sont aussi évalués sur leurs méthodes de gestion des tournois système suisse, et doivent être capables de trouver les bons appariements, les justifier sans aide d'un ordinateur aussi !
A la Roche-sur-Yon est proposé 4 heures d'épreuves sur deux matinées (Mardi 22 et Mercredi 23 avril de 10h-12h30) sous la supervision de Stéphane Escafre, le Président de la Direction Nationale de l'Arbitrage.


Stephen Boyd (Arbitre International, d'origine canadienne)

Photo: Les arbitres officiels lors du Championnat de France Jeunes Aix les Bains 2006: assis de gauche à droite : Chantal Baudson, Yvette Lerat, Laurent Freyd, Anne Mollard et Isabelle Brame debout de gauche à droite : Luc Fancelli, Sophie Gertosio-Serena, Stephen Boyd, John Lewis, Stephane Escafre et Christo Dimitrov et tout derrière, Cyril Humeau et Sébastien larcher. Photo transmise par John Lewis.

Plusieurs de ces arbitres officieront également à la Roche-sur-Yon: Anne Mollard, Chantal Baudson, Sébastien Larcher, John Lewis et Stéphane Escafre ...

Merci à John Lewis pour la photo ;)



Photo: Les arbitres officiels lors du dernier championnat de France Jeunes 2007 au Grand Bornand. Photo: Vincent Moret. Photo : De gauche à droite, Bernard Cloarec, Cyril Humeau, Whilhem Damour, ?, ?, Christo Dimitrov, Stéphane Escafre, ?, Alain Alexandre, Au centre, Chantal Baudson et Anne Mollard.

Merci à Vincent Moret pour la photo ;)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Championnats du Monde des – de 8 ans à – de 12 ans à Batumi (Géorgie) : Ronde 8 : Le camp tricolore change de leader

Championnats du Monde des – de 14 ans à – de 18 ans en Russie : Ronde 6 : Reprise timide pour la french team...

Championnats d'Europe des Jeunes à Prague : Ronde 9 : Le podium échappe aux jeunes tricolores...