Championnats de l’Union Européenne des Jeunes à Malenovice (République Tchèque) Ronde 7: la révolution française est en marche !

Championnats de l’Union Européenne des Jeunes à Malenovice 
(République Tchèque)

Ronde 7 : la révolution française est en marche !

par Marie Moulin




Pour cette 7ème ronde des championnats de l’Union Européenne des Jeunes, c’était décidé : les petits bleus ne perdront pas, un point c’est tout !

Hélina Favarel-Lubeigt  © Photo Fédération Française des Echecs

La petite poussine Hélina FAVAREL-LUBEIGT (1320 elo) avait soif de victoire et s’est déchaînée sur l’échiquier. 
Avec une tour, un fou de plus et un magnifique pion passé quasi promu, cela semblait gagné pour la benjamine de la délégation française. Malheureusement, la polonaise Martina STASTNA (1100 elo) sauvera in extremis le ½ point grâce à un échec perpétuel. Si le résultat de la partie est injuste, le jeu développé par Hélina au cours de cette 7ème ronde devrait lui redonner confiance et le moral pour la fin du tournoi. 
Demain, elle sera opposée avec les blancs à la belge Louise VANDERSTAPPEN.

Inès Leriche © Photo Fédération Française des Echecs

Dans la catégorie des moins de 14 ans, Inès LERICHE (1767 elo) a elle aussi fait frémir son adversaire. En minant la structure de pions blanche, la jeune tricolore prend l’avantage et se créé deux dangereux pions passés liés à l’aile roi. L’estonien Erwin LIEBERT (1569 elo) profitera du manque de temps d’Inès pour assainir sa structure et voler le ½ point à l’arrachée. Espérons que la pendule penchera du bon côté demain… Inès défiera avec les blancs le letton Roberts ZIEDINSH (1760 elo).

 Théo Ciccoli au premier plan et Camille Ginovart au second plan © Photo Fédération Française des Echecs


DIA-BO-LI-QUES et IN-TRAI-TA-BLES !!! 

Ces deux qualificatifs vont comme un gant à nos deux représentants français dans la catégorie des moins de 10 ans. Théo CICCOLI (1664 elo) martyrise la polonaise Marta TOMCZAK (1188 elo) : avec la dame contre les deux tours adverses, de jolies combinaisons permettront au poussin bleu de grignoter 3 pions et d’empocher brillamment un précieux point. Avec 5,5 points sur 7, il conserve la 1ère place du classement provisoire en compagnie du tchèque Ladislav NAGY (1343 elo) et compte un ½ point d’avance sur les autres poursuivants. Les deux leaders se rencontreront à la 8ème ronde. Théo cumule les blancs, espérons que ce petit avantage lui permettra de se rapprocher un peu plus du titre…

Vincent MORET aurait-il servi du lion à la table de la délégation tricolore ? C’est tout du moins ce que nous laisse penser la poussine Camille GINOVART (1536 elo) : elle n’a fait qu’une bouchée du bulgare Nikolay CHOLAKOV (1506 elo). Si le niveau du bulgare semble à première vue proche de celui de Camille, la partie fut quant à elle bel et bien à sens unique… Avec les pièces noires, notre petite bleue ouvre par une sicilienne sanglante pour conclure de manière triomphale avec un pion, un fou et deux cavaliers de plus… une bagatelle de trois pièces, rien que ça ! Avec le très bon score de 5/7, elle grimpe à la 4ème place (3ème ex æquo) du classement provisoire. Le tchèque Radek HALAMICEK (1391 elo) peut d’ores et déjà trembler à l’idée d’affronter Camille, d’autant plus qu’elle aura l’avantage des blancs pour prendre l’initiative…

Grâce à leur double victoire du jour, nos deux poussins réalisent un joli travail d’équipe : Camille expulse l’un des plus sérieux prétendants au titre qui rêvait encore de suivre les traces de Théo, tandis que le jeune messin permet à sa compatriote de reprendre la 1ère place chez les féminines. Aucune défaite, un très beau score de 3 sur 4 et un super coach, voilà qui devrait donner des ailes à nos jeunes pour la fin des championnats !



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Championnats du Monde des – de 8 ans à – de 12 ans à Batumi (Géorgie) : Ronde 8 : Le camp tricolore change de leader

Championnats d'Europe des Jeunes à Prague : Ronde 9 : Le podium échappe aux jeunes tricolores...

Championnats du Monde des – de 14 ans à – de 18 ans en Russie : Ronde 6 : Reprise timide pour la french team...