Ronde 9 : Cours toujours !!! par Marie Moulin


Championnat de France d'Echecs Jeunes St-Paul-Trois-Châteaux 2013  


Ronde 9 : Cours toujours !!!
par Marie Moulin 


La 9ème et dernière ronde des championnats de France jeunes fut un véritable feu d’artifice. Pour cette dernière ligne droite dans la course au podium, une seule consigne était de mise : attaque à tout va !!! La persévérance a du bon : certains vont faire la joie de leur club, tandis que d’autres vont se faire surprendre et terminer rois déchus de ces championnats…

St-Paul-Trois-Châteaux 2013  © Photo Philippe Freulon

Le pupille Thomas ARIZA (1742) aura donné bien du fil à retordre à Quentin BURRY (1990). Occupation du centre et cavaliers implantés sur les cases fortes, tels étaient les problèmes à résoudre pour Quentin. Mais la détermination de Thomas sera trop forte : avec 2 pions blancs passés liés en c6 et d7, il terminera en apothéose son championnat et forcera le malheureux Quentin à abandonner ! Avec 7,5/9, Thomas est sacré champion de France ! Table 2, Guillaume TROUVE (1889) profite de l’avantage des blancs pour prendre l’initiative et lancer une attaque avec les pions f et g sur le petit roque noir de Pierre-Basile COIFFAIT (1818). Cette attaque décisive offrira la qualité à Guillaume, mais à son grand désespoir pas la partie ! Pierre-Basile se battra jusqu’au bout et trouvera finalement les ressources pour remporter sa finale avec 4 pions passés liés à l’aile roi ! Si Dimitri LAGARDE (1872) semblait favori au départ de son match contre Grégoire STROHL (1649), il ne tarda pas à être rappelé à l’ordre par son adversaire ! Avec un pion passé en h6 soutenu par dame et tour sur la colonne h et deux cavaliers idéalement placés, Grégoire tape très fort. L’attaque lui permettra de gagner 2 pions nets et de pousser Dimitri à l’abandon. Juste derrière, son jumeau Antoine placera lui aussi ses deux cavaliers sur des avant-postes. Sa partie contre Jean MEUNIER-PION (1647) sera équilibrée jusqu’au bout, mais la pendule fera basculer le match en faveur de Jean. Tous les 4 à 7/9, Quentin, Pierre-Basile, Jean et Grégoire se disputeront les départages. Quentin et Pierre-Basile prendront respectivement les 2ème et 3ème places.

« Si tu frappes, je rends les coups », telle aurait pu être la devise du match opposant les pupillettes Solène RAMBEAUX (1341) et Noela-Joyce LOMANDONG (1583). Mais c’est cette dernière qui donnera finalement le coup de grâce à son adversaire. Dans le duel entre Florence ROLLOT (1580) et Meriem BELLAHCENE (1512), c’est la 1ère qui cognera le plus fort… Avec un fou de moins, Meriem se résoudra à rendre les armes. Table 3, Maellys RAGOT-GAUFRETEAU (1480) veut prouver une fois de plus qu’elle est une reine des championnats de France jeunes. Une attaque rondement menée lui permet d’obtenir une qualité de plus, mais la pendule va s’en mêler, et elle va finalement s’incliner contre Shanthi TOURE (1561).A égalité avec 8 /9, Noela-Joyce et Florence se disputeront le titre aux départages. Shanti montera sur la 3ème marche du podium devant Amélie IMPEROR (1474) avec 7/9, Florence sera la reine des pupillettes cette année.

Chez les benjamins, Thomas DIETRICH (1791) voit ses espoirs de podium s’envoler. Accusant le coup après un retard de développement trop important, il s’incline face à Théo LUTARD (1817). Triste fin également pour Clément MEUNIER (1980) qui s’incline contre Alexandre PIGEAT (1912). Fahim MOHAMMAD (2027) revient fort et l’emporte également. Il volera la 3ème place à Théo lors des départages tandis qu’Alexandre et Clément seront respectivement champion et vice-champion de France.


Les benjamines Mathilde BROLY (1759) et Mathilde CHUNG (1822) ne changeront pas leurs bonnes habitudes pour cette dernière ronde : développement rapide et activité maximale au programme ! Cela ne suffira pas pour Mathilde BROLY qui devra céder ½ point à Roxana HUG (1583). Mathilde CHUNG s’impose quant à elle face à Inès LERICHE (1761) et est sacrée championne de France avec le score de 8/9. Mathilde BROLY remporte seule le titre de vice-championne de France avec 7,5 /9.
De son côté, Anaïs AZOUNI (1483) termine en beauté son championnat de France et mate proprement Alexandra RENAULT (1499). Elle est rejointe sur la 3ème marche du podium par Juliette GUERIN (1567), tombeuse d’Hélène KHENFIR (1484).A l’issue des départages, Anaïs complète le podium.

Rien ne va plus pour le malheureux Vincent VEYS (2124) qui doit s’incliner pour la 2ème fois consécutive en cette fin de championnat. Son adversaire Pierre-Emmanuel POULET (2149) a mené sa partie de main de maître pour l’emporter brillamment. Table 1, le choc qui opposait Guillaume LAMARD (2279) et Bilel BELLAHCENE (2367) a tenu toutes ses promesses. Au terme d’une partie animée, les 2 joueurs mènent leur pion passé à promotion mais ne parviendront pas à se départager. La partie s’achève donc logiquement par le partage du point. Le malchanceux Benoit PURENNE (2250) ne pourra pas recoller au score et devra céder le point à Dorian MICOTTIS (2050). Yannick KAMBRATH (2292) conclut son championnat par une victoire contre Dylan VIENNOT (2222). Guillaume remportera son départage face à Dorian et devient donc champion de France. Pierre-Emmanuel et Bilel cèderont la 3ème place à Yannick.

Magistrale !!!! Qu’on se le dise, la minimette Cécile HAUSSERNOT (2077) a littéralement survolé ces championnats de France ! Elle réalise le score parfait de 9/9, d’ordinaire plutôt réservé aux petites catégories. Bravo Cécile ! Table 2, Elise BELLAICHE (2043) et Isabelle MALASSAGNE (1990) neutralisent tandis que Valentine BALDI (), Lorène IMPEROR () et Rizlène BANAT () l’emportent. Avec 7 points /9, Elise et Isabelle se disputeront la 2ème place aux départages. La logique de l’elo sera respectée, Elise est 2ème et Isabelle 3ème.


                                       Isabelle Malassagne 1990 elo catégorie Minimette (Marseille Echecs © Photo Dominique Dervieux

La surprenante Hélène RUHLMANN (1794) tiendra tête à Cyrielle MONPEURT (2027) et ne lâchera rien ! Elle décroche donc une très belle partie nulle pour finir son championnat. Table 2, le miracle n’aura pas eu lieu pour Marie DUBOIS (1826). Andreea-Christiana NAVROTESCU (2116) l’emporte et profite du ½ point concédé par Cyrielle pour rafler le titre de championne de France avec le score de 7,5 /9. Table 3, Julie FISCHER (1912) vient à bout de Clémentine NOLOT (1858). Avec 7 points /9, elle disputera le titre de vice-championne de France aux départages avec Cyrielle. Table 4, Anysia THOMAS (1847) ne laissera rien passer à Albane BRANLANT (1667) et marque le score convaincant de 6 points /9 pour terminer à une belle 5ème place dans la catégorie très relevée des cadettes. Finalement, Cyrielle finira bonne 2ème, la 3ème place sera pour Julie.

Le cadet Pierre BARBOT (2345) vit un véritable cauchemar en cette fin de championnat ! Après un départ tonitruant avec 7 points /7, Pierre se voit infliger une 2ème défaite consécutive par Gary GIROYAN (2393). Table 2, Quentin LOISEAU (2403) se défait de Louis SALLES (2170). On aurait alors pu croire que Pierre, Gary et Quentin, les 3 géants et ultra favoris de la catégorie allaient se partager le podium. Mais c’était sans compter sur Roudolph GRIGORIAN (1967) ! Incroyable !!! Véritable révélation de ces championnats de France, Roudolph s’offre le scalp de Pierre CIVIT (2072) lors de cette ultime ronde et remporte le titre de champion de France à l’arrachée avec 7,5 /9 !
Ce magnifique exploit contraindra Pierre Gary et Quentin à se contenter des 2ème et 3ème marches du podium aux départages ! Pierre sera finalement 2ème, Quentin complète le podium.


Chez les juniors, Paul VELTEN (2375) déjà sacré champion la veille, achève son tournoi par une nulle contre James EDEN (2197). Anthony Muller (2050) arrache lui aussi une nulle très combative face à Milan OLLIER (2155) tandis que Borya IDER (2389), Thomas DIONISI (2276) et Julien SONG (2417) marquent leur dernier point. Avec 6,5 /9, Borya prend seul la 2ème place. Marquant 6 points /9, James, Anthony et Thomas se bâteront pour la 3ème marche du podium lors des matchs de départage. Finalement, c’est James qui tirera au mieux son épingle du jeu. La juniorette Marine THURET (1895) a dû se contenter de la nulle, elle est donc rejointe par Lena ARMAS (1903), tombeuse de Jade FLACHET (1450). La bagarre pour le titre s’annonce palpitante ! A l’issue des départages, Lena sera sacrée championne. Jade complète le podium et se doit d’être félicitée pour son courage. Difficile de se lancer dans une catégorie aussi relevée quand on sait que tous les concurrents affichent au minimum 100 points elo de plus !

On ne le savait pas encore, mais la ronde 4 était la plus importante chez les petites poussines. Après s’être inclinée contre Sofia BELLAHCENE (1320), Thao Nhi NGUYEN (1181) ne lâcha plus rien pour scorer à 8/9. D’ordinaire, ce score suffit à s’emparer du titre. Mais Sofia se moque de l’ordinaire et devient championne de France avec le score parfait de 9/9 ! Avec un 4ème enfant champion, la famille BELLAHCENE sera en fête ce soir… Seule avec 7 points sur 9, Emma LE BIHAN (1220) s’empare de la 3ème marche du podium.

Simplement trop fort …. Wassel BOUSMAHA (1441) est champion de France petit poussin avec le score sans appel de 9/9. Il compte deux points d’avance sur Baptiste ROUX (1328), Celian ACHARD-ROZAN (1240), Matthieu LEROI (1430) et Alexandre MANIVAUX (1390). Baptiste est vice-champion, Celian 3ème.


Diplôme d'Honneur  © Photo Dominique Dervieux

Surprise chez les poussines ! Beline YUAN (1564) est stoppée net par Chjara SABIANI (1487). Elle laisse filer le titre qui reviendra à Bérénice DE TALANCE (1434). Cette dernière empoche un 8ème point contre Gwladys FRANCOIS (1480), remporte son 2ème titre de championne de France et monte sur le podium pour la 3ème fois consécutive. Bravo Bérénice ! Avec 7,5 /9 Beline est vice-championne. Malgré sa belle performance, Chjara verra le podium lui échapper au profit de la nancéenne Téodora GOSPODARU (1384). Chjara, Estée AUBERT (1395) et Elise TOMASI (1441) finiront respectivement 4ème, 5ème et 6ème avec 7/9.

Coup de théâtre chez les poussins ! Albert TOMASI (1750) chute au pire moment face à Jawad MAACHE (1491). Table 2, Marc-Antoine LOMANDONG (1618) l’emporte sur Nabil BOUSMILI (1568) et devient champion de France avec 8 points /9. Seul joueur à 7,5/9, Jawad est 2ème. Albert remporte finalement la 3ème place au départage avec 7/9, à égalité de points avec Matheo ZACHARY (1519) et Victor HUE (1494).


Retransmission des parties






Retrouvez toutes les infos et photos 
sur le groupe ouvert sur Facebook



Commentaires

Seichamps Echecs a dit…
Merci pour tous ces super compte rendus! :)
pokemon chess a dit…
Merci, et Merci à Marie surtout !!!

Posts les plus consultés de ce blog

Championnats du Monde des – de 8 ans à – de 12 ans à Batumi (Géorgie) : Ronde 8 : Le camp tricolore change de leader

Championnats du Monde des – de 14 ans à – de 18 ans en Russie : Ronde 6 : Reprise timide pour la french team...

Championnats d'Europe des Jeunes à Prague : Ronde 9 : Le podium échappe aux jeunes tricolores...