Alexandre Pigeat: Champion de France "Benjamins" 2013 ...

Alexandre Pigeat (Ste Foy Echecs) 
Champion de France "Benjamins" 
Championnat de France Jeunes d'Echecs Saint-Paul-Trois-châteaux 2013 


Bonjour Alexandre, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, je m'appelle Alexandre Pigeat, j'ai 14 ans , je suis collégien en 4éme dans la ville d' Avallon dans le sud de l'Yonne en bourgogne où j'habite depuis 2009 suite à notre déménagement dans le cadre du travail de mon père. J'ai un grand frère de 18 ans et une soeur de 13 ans qui jouent aussi aux échecs .    

Quand et dans quelle circonstance as-tu appris les échecs ?

Ça a commencé à Noël 2003 chez mes grands parents (j'avais à peine 5 ans):
Mon père avait fabriqué ,lorsqu'il était adolescent, un jeu d'échecs sur une plaque de verre que mes grands parents ont toujours gardé et qu'ils avaient mis en évidence dans le salon. Avec mon grand frère , nous avons voulu commencer à y toucher  et mon père ,qui savait y jouer un peu, nous a montré comment on déplaçait les pièces et le nom des pièces : ça nous a tout de suite intéressé : heureusement que ce n'est pas mon père qui a  poursuivi notre formation :-)))    

Quel  a été ton parcours jusqu'à maintenant ?

Mes parents nous ont donc inscrits au club de VILLEFRANCHE SUR SAONE (le plus proche de chez nous à l'époque ) en février 2004 : il y avait dans ce club une vraie structure jeune avec un entraîneur M'HAMED SELLAMI qui a détecté très vite du potentiel et des capacités à retenir les ouvertures et de calcul des positions. L'année suivante, je commençais déjà les épreuves départementales et régionales (l'équipe était en N3 jeunes déjà un bon niveau dans le RHONE ALPES). La première expérience nationale n'est venue qu'en  2006 en participant à mon premier Championnat de France petits poussins 1ére année  à AIX LES BAINS où j'ai fini 35éme avec la moitié des points.

Match d'Alexandre par équipes ©Photo Patrick Pigeat 

Par la suite j'ai participé à tous les championnats de France:
GRAND BORNAND 2007 7ème 
LA ROCHE SUR YON 2008 dans les 20 premiers
AIX LES BAINS 2009 (retour aux sources) podium 3ème 
TROYES 2010 50ème  (année suivante de notre déménagement dans l'Yonne où nous avons du mal à trouver des infrastructures suffisantes pour l'année en cours et la préparation au championnat de France )
MONTLUCON 2011 16ème 
NIMES 2012 4ème

pour finir à la première place ,comme vous le savez cette année à St-Paul-Trois-Châteaux aboutissement de longues années de travail et d'accompagnement de mes parents et ma famille .

Championnat de France Jeunes Nîmes 2012 ©Photo Patrick Pigeat 

Sur le plan du club :

l'année 2010/2011 a été une année charnière pour mon développement:
Après un championnat raté à TROYES ,pour les raisons évoquées ci dessus, mes parents ont décidé de prendre un entraîneur et de rejoindre en septembre 2010 le club de STE FOY ECHECS (Lyon) où nous avions déjà de nombreux amis et où un projet de faire monter l'équipe jeunes en TOP JEUNES était en cours (chose faite en 2011 où nous avons gagné la Nationale 2). 

L'équipe de "Ste Foy Echecs" © Photo Patrick Pigeat 

Sur le plan des tournois: 

l'année 2011 a été une très bonne année :
champion de ligue du LYONNAIS  pour la première fois ( les autre fois j'ai toujours été qualifié d'office)
OPEN INTERNATIONAL DU RHONE juillet 2011 OPEN B (-de 1800 elo)
1er sur 70 joueurs 
OPEN DE VANDOEUVRE LES NANCY OPEN B décembre 2011  (-de 1900 elo)
2ème au départage avec une ronde de moins (absence sur la première ronde le lundi matin au top jeunes  à ST MANDE )

Le championnat de France de parties rapides 2011 à NANCY  avec un excellent début de parcours 3/3  avec le droit d'affronter S MAZE (2700) table 3 alors que je n'étais que 1870 R , je finis le tournoi à 5/9 47ème/169 participants.          

Combien d'heures par semaine consacres-tu à l'étude des échecs ?

Le déménagement survenu en 2009 cela a un peu changer mon mode d'entrainement.
En effet avant 2009, j'avais des entraînements collectifs une heure et demi par semaine et un suivi hebdomadaire ainsi que la possibilité d'aller faire des parties au club trois fois par semaine.
Depuis 2010 il a fallu s'adapter et trouver un autre mode de travail (puisque je suis à 250 km de mon club):
Avec mon entraîneur actuel Sylvain RAVOT nous travaillons  par SKYPE 1H30 voir 2h par semaine avant les grands événements avec un travail personnel qui  m'est demandé entre 2 séances ( que je fais plus ou moins  ça c'est mon père qui le dit ;-)))  

Sous le regard de son entraîneur Sylvain Ravot ©Photo Patrick Pigeat 

As-tu un joueur préféré? une joueuse préférée ?

Je n'ai pas de joueurs préférés en particulier mais si je devais en citer pour sa force sur l'échiquier ce serait CARLSEN , mon père et mon grand frère pour eux c'est KARPOV sans hésitation !!!!

As-tu d’autres occupations à part les échecs?

Je pratique en général du sport: des sports collectifs (pour changer des échecs), j'ai fait du basket en région lyonnaise et depuis 2009 je faisais du football.
 L'équipe de foot de mon village ayant disparu, je fais de l'athlétisme depuis la rentrée 2h par semaine.  

Victoire à l'open International du Rhône 2011 ©Photo Patrick Pigeat 

Peux-tu nous parler de ton dernier Championnat de France Jeunes à St-Paul-Trois-châteaux ?

Comme je l'ai détaillé un peu plus haut, à St-Paul-Trois Châteaux, je faisais mon 8 éme Championnat de France. Donc je commence un peu à connaître cette compétition surtout qu'elle m'a souvent apporté des satisfactions. C'est un rendez vous annuel que toute la famille attend avec impatience chaque année et généralement nous partons tous ensemble.

Cependant c'est souvent dans les premières rondes des tournois que j'ai le plus de mal car il me faut toujours un temps d'adaptation à l'environnement , à la salle ou adversaires ... Cela étant , ça va mieux en prenant de l'âge.

Je partais 4éme ELO du tournoi sur le classement d'avril mais cela ne veut pas dire grand chose tellement les classements entre le 1er et le 15ème sont proches.

Ronde 1 : pas de préparation possible 

Je rencontre Jounaid EL Archi 1668 avec les blancs , après un début de partie maitrisée je me retrouve dans une finale avec un pion de plus mais dans une finale compliquée avec DAME ET 2 TOURS chaque côté . J'avais vu un mat avec un sacrifice de tour mais il fallait pour cela que la dame noire ne protège plus une case. J'ai réussi à entraîner la dame sur une mauvaise case et j'ai pu mater ( je vous montrerai comment dans la rubrique suivante avec un diagramme )
ouf...

Ronde 2 : les préparations commencent 

je joue avec les noirs Emilien GUERRY 1739, je ne l'ai jamais joué .
Je prend petit à petit l'avantage sur l'aile dame et ai une finale gagnante rapidement.

Ronde 3 : j'ai toujours du mal avec la journée double ronde 
car je fais des parties longues et je suis fatigué en fin de journée.

Je rencontre Thomas DIETRICH qui fera un excellent tournoi et qui aurait pu me priver du titre au départage s'il avait gagné sa dernière partie le dimanche contre  Théo Lutard ...
j'échange au milieu de partie mon bon fou blanc contre un cavalier sur l'aile car j'avais peur des cases qu'il pouvait contrôler mais en fait il fallait que je le garde  et voilà ma première défaite. Ce n'est pas grave il faut rester concentrer pour la suite de toute façon le titre ne se joue pas à 9 .

Ronde 4 : à peine remis de ma défaite ...

je vois le soir l'appariement et voilà mardi je joue CHESTERKINE 1756 avec les noirs en plus , ma bête noire :-((( un bien mauvais tirage il est deux fois champion de France et toujours difficile à jouer compte tenu que son classement ne reflète pas son niveau de jeu.

La partie se tourne vers une nulle quand je trouve au dernier moment un sacrifice de tour qui me fait gagner une pièce sèche et donc la partie. Ouf  c'est peut être un signe ;-)))

St-Paul-Trois-Châteaux 2013 ©Photo Patrick Pigeat 

Ronde 5: Il faut rester concentré ...

et surtout ne pas se relâcher, je sens que je joue solide mais il faut faire attention le niveau est tellement homogène .
Je rencontre avec les blancs Hugo CAILLE 1785 , la partie est serrée mais se débloque petit à petit en ma faveur.

Ronde 6: je joue contre Théo Bressy 1745 avec les Noirs ... 

et après une ouverture toujours solide, je perd une pièce au milieu sur un mauvais calcul mais je ne suis pas du genre à abandonner (au désespoir de mon père qui voudrait des fois que ça s'arrête) bien m'en a pris car sur la finale je récupère ma pièce (alors que FRITZ donnait un avantage blanc de +10 avec un pion passé ) et la finale de tour et pion devient nulle.
Ouf ouf ouf tout le monde respire au point accueil où mon entourage suit les parties sur la tablette de papa.
Peut être un autre signe …. mais maintenant plus droit à l'erreur sinon le titre et le podium s'éloigne .

Mais j'ai plutôt l'habitude de bien finir mes tournois , donc tout le monde reste serein même mes parents :-)))

Ronde 7: je rencontre Vincent Nguyen 1772 avec les blancs ...

que je ne connais pas mais qui a remporté les championnats d'Ile de France devant  les cadors de la catégorie. Donc attention !!!
la préparation semble claire et la partie se termine sur un gain suite à plusieurs imprécision de sa part. Je reste au contact de la tête et la partie de samedi s'annonce déjà décisive pour le podium avec le rêve de jouer le dernier jour Clément MEUNIER (qui reste invaincu ) sur la table 1 pour le podium et peut être le titre.

Ronde 8: je joue avec les Noirs contre Gaétan Roque 1904 ... 

que je connais. La préparation est différente car Gaétan joue d4 . 
Nous avions préparé pendant 2 mois avant le championnat des ouvertures sur d4  pour éviter une prépa sur mon benko ou la benoni . 
J'optais donc pour jouer une BLUMENFELD que j'avais joué en rapide un mois avant mais que je n'avais donc pas joué beaucoup. 
La partie est compliquée , de l'attaque des deux côtés mais Gaétan semble mieux .
Un mauvais calcul lui fait perdre son avantage et une fois le grand roque réalisé tout le monde respire et mon attaque s'active et surtout ma paire de fous devient très forte . Gaétan se recroqueville en défense et finalement perdra une pièce en finale sur la pression exercée : une très belle victoire qui me permet d'occuper  la troisième place à égalité avec Thomas DIETRICH mais toujours avec un point de retard sur Clément MEUNIER.

Et voilà nous y sommes: l'appariement sort samedi soir et je joue devinez qui ? 

Clément MEUNIER table 1 avec les noirs ( ce que je voulais se réalise : un autre signe ???)
Avec Clément on se suit depuis les poussins:  en 2009 quand je  termine      3ème il termine 5ème et nous faisons nulle dans le tournoi.
En 2011 quand il devient champion de France , nous ne nous rencontrons pas  mais je termine pas très loin.
En 2012 je le bats avec les blancs encore sur la dernière ronde pour obtenir moi la quatrième place et lui la sixième.
Voilà tout est dit : si CHESTERKINE est ma bête noire, je dois être un peu celle de Clément.
En tout cas je suis serein , je passe une bonne nuit après une préparation de mon entraîneur à 22h ( plus un autre plan dans la nuit mais là je dormais;-)))  mais de toute façon il me faut gagner demain pour sécuriser le podium et peut être le titre ça se passera au départage (buchwold tronqué pour ce championnat ).

Ronde 9: j'aime bien l'atmosphère ....

de cette dernière journée qui ne m'a jamais fait trop peur, en plus là c'est pour quelque chose.
Nous avons avec mon entraîneur préparé une petite surprise à Clément dans l'ouverture sur D4 pour éviter toute préparation.
Une noteboom.... (ouverture que nous avons travaillé uniquement à l'entrainement et hier soir dans la préparation : je ne l'ai jamais jouée en partie officielle) il me faut me concentrer encore plus pour bien répéter l'ordre correct  des coups pour me situer en position favorable à la sortie de l'ouverture  et prendre un avantage psychologique sur Clément  qui a eu pour le moment un tournoi  serein.
Effectivement l'ouverture a eu son effet escompté et Clément a pris beaucoup de temps pour réfléchir déstabilisé par la prépa. J'ai eu une partie assez sereine mais il me fallait me méfier  car Clément est habitué aux retournements de situation.
Mais la perspective du gain était trop présente  pour moi et je ne voulais rien lâcher. Au milieu de partie mon emprise augmente et après le grand roque, je domine l'échiquier et ne prend plus aucun risques sur les positions augmentant petit à petit  mon avantage ( en plus table 2 Thomas Dietrich  perdait plus rapidement contre Théo Lutard ) et le gain qui finit  par arriver me mettait seul en tête avec Clément .
Seulement il fallait attendre encore la sortie de la grille américaine pour savoir si c'était la première ou la deuxième. Mon départage avant la neuvième était meilleur sur Clément mais cela ne voulait rien dire.
Après une demi heure d'attente pour la fin de la dernière partie,  papa a eu le résultat sur sa tablette et ça y est, j'étais Champion de France: la consécration de ma jeune carrière.

J'allais pouvoir participer au championnat d'Europe et du Monde.    

         St-Paul-Trois Châteaux 2013 Champion de France "Benjamins" ©Photo Patrick Pigeat                           
     
L'avis de l'entraîneur: Sylvain Ravot  


"Le point fort d'Alexandre est probablement sa technique en finale. En poussins première année par exemple, il maîtrisait déjà la nulle de Philidor et le gain de Lucena. Il est à l'aise tactiquement mais d'un autre côté, il accepte volontiers l'échange des Dames, ce qui fait de lui un joueur complet et difficile à affronter. Mentalement, il a l'avantage d'être d'une grande stabilité, ce qui fait que le stress va rarement affecter son jeu. Du côté de ce qu'il doit améliorer : plusieurs secteurs du jeu bien sûr, ainsi que la qualité et la régularité de son travail personnel. 

J'espère que ce titre de champion va lui donner une grande motivation et lui servir de tremplin."

Analyse avec Sylvain Ravot © Patrick Piegeat

Alexandre joue et gagne ...

St-Paul-Trois Châteaux 2013 
Ronde 1 
Alexandre Pigeat vs Journaid El Archi 1-0 


32. Txg6 + Rf7 
[ ... hxg6 33. Dxg6+ mat au coup suivant]
33. Te7+ ! 
[33. Tg7+ Rf6 et il faut sacrifier en e6 cette fois] 
33 ... Rf8 
[33 ... Rxe7 34. D e3 + Te5 (34 ... Rd7 35. De6+ Rd8 36.Tg8+ Rc7 37. Tc8 mat)  35. Dxe5+ Rd8 (35 ... Rf8 36. Tf6+ puis mat en deux coups) 36. Td6+ Rc8 37. Dc5+ Rb8 38. Td8 mat]
34. Tf6+ les Noirs doivent finalement prendre une Tour Rxe7 35. Dg7+ Re8 36. Tf8 mat 1-0 


Retrouvez la page Facebook d'Alexandre 

CHESS 2013 by ALEX


Année sportive d'un joueur d'échecs



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Championnats du Monde des – de 8 ans à – de 12 ans à Batumi (Géorgie) : Ronde 8 : Le camp tricolore change de leader

Championnats d'Europe des Jeunes à Prague : Ronde 9 : Le podium échappe aux jeunes tricolores...

Championnats du Monde des – de 14 ans à – de 18 ans en Russie : Ronde 6 : Reprise timide pour la french team...