"Gens Una Sumus": Axel Delorme 2317 elo (Clichy-Echecs-92)


Axel Delorme 2317 elo (Clichy-Echecs-92):

Bonjour Axel, peux-tu te présenter à nos lecteurs?

Je m'appelle Axel Delorme, j'ai 17 ans, habite Nantes, en compagnie de mes parents, mon frère Alban et ma soeur Anaïs. Je rentre en Terminal ES.

Quand et dans quelle circonstance as tu appris les échecs?

J'ai commencé les échecs à l'âge de 5 ans, grace à mon frère ainé Alban et mon père.
C'est en quelque sorte eux qui m'ont transmis le "virus".



Quel a été ton parcours jusqu'à maintenant?

Plusieurs évènements ont marqué ma mémoire durant mon parcours échiquéen.

Tout d'abord, le fait d'avoir joué durant près de 10 ans en Nationale 1 Jeunes, tout d'abord avec Sautron (1997-2005) le Club dans lequel j'ai débuté et progressé, sous la houlette de mon mentor, le grand Yannick Berthelot, à qui je dois beaucoup. J'ai ensuite joué mes deux dernières années de N1 Jeunes dans le club de "Clichy-Echecs-92", un Club dynamique, qui a su m'accueillir, notamment grâce à Jean-Baptiste Mullon, un ami que j'ai connu durant mes années à Sautron.

Mon titre de champion de France Pupille en 2002 à Hyères restera un moment inoubliable de mon parcours. C'est durant ce tournoi que j'ai obtenu pour la première fois un classement international (2090). J'ai participé deux fois aux Championnats du Monde, à Oropesa Del Mar (2000) et en Crète (2002), et une fois aux championnats d'Europe à Péniscola (2002). Je pense que le fait d'affronter les meilleurs de ma génération a été un tremplin dans ma progression.



Mes rares apparitions en TOP 16 avec l'Equipe de Sautron m'ont permis de rencontrer des joueurs titrés dans des parties où j'ai beaucoup appris. J'ai joué ces deux dernières années en équipe Adulte avec Clichy en Nationale 2, puis en Nationale 1 cette année. Je me plais dans cette équipe malgré mes déplacements qui se font les weeks-ends.

Mon résultat à l'Open St-Affrique en 2006, terminant deuxième, reste mon meilleur résultat en Open, tenant tête à plusieurs grands maîtres Internationnaux, ce qui m'a permis d'avoir une plus grande confiance en moi.

Je suis actuellement Maître Fide, 2317. J'espère devenir le plus rapidement possible Maître International.



Quel a été ton meilleur moment échiquéen?

Indiscutablement mon titre de champion de France des moins de douze ans à Hyères en 2002. Performance qui m'échappe depuis, à cause de désillusions dans les parties importantes ou bien même dans des Blitzs de Départages ...mais l'espoir fait que jouerais pleinement ma chance pour l'année prochaine.

Quel est ton répertoire avec les Blancs et avec les noirs?

Pour ce qui est de mon répertoire d'ouvertures, il est assez Classique. Je joue e4 avec les Blancs et joue en général les grandes lignes. Je varie un peu plus avec les noirs alternant 1...e5 et la Najdorf contre 1.e4, et optant pour une slave contre 1.d4.




Quel est ton principal trait de caractère?

C'est une question difficile à répondre, mais je dirais que je suis calme.

Et ton principal défaut?

Le défaut que je ne supporte pas chez moi est la fainéantise, chose pour laquelle je compte remédier le plus vite possible! Je possède certains autres défauts que mon entourage remarque, mais malheureusement, ou heureusement, pas forcément moi!

As-tu une autre occupation préférée?

J'ai d'autres occupations, comme le foot, que je pratique, et que je suis, en supportant l'ASSE (Association Sportive de St-Etienne).
J'aime aussi beaucoup un jeu de Cartes qui a "piqué" le monde des échecs, et qui est en pleine expansion. Mais je ne citerais pas son nom, car celui-ci suscite de nombreuses interrogations!

Merci à Axel pour son autorisation et Pokemonchess lui souhaite bonne chance pour les prochains Championnats d'Europe en Croatie ...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Championnats du Monde des – de 8 ans à – de 12 ans à Batumi (Géorgie) : Ronde 8 : Le camp tricolore change de leader

Championnats du Monde des – de 14 ans à – de 18 ans en Russie : Ronde 6 : Reprise timide pour la french team...

Championnats d'Europe des Jeunes à Prague : Ronde 9 : Le podium échappe aux jeunes tricolores...