Theo au pays des Tchèco ...

Theo au pays des Tchèco (et des Slovaques) par Vincent

Après un open de préparation en Slovaquie (où Théo empoche une cinquantaine de nouveaux points Elo, alors que moi - pour mon premier open en cadence longue depuis 6 ans ! -,  je reperds illico les quatre que j'avais péniblement gagnés cette année par équipe), nous avons mis le cap vers ... l'ouest pour rejoindre Prague. C'est en effet dans la capitale Tchèque, qu'on surnomme la Cité d'or, qu'ont lieu les championnats d'Europe des jeunes.
Avec Theo et sa famille (papa, maman et petite soeur Sarah), nous avons décidé de ne pas loger dans l'hôtel officiel et c'est finalement, sans doute, une bonne chose d'être en dehors de cet immense ruche qui grouille nuit et jour de joueurs d'échecs et qui ressemble parfois à joyeux capharnaum.
Pour un enfant de l'âge de Theo, l'environnement familial est capital et la cuisine de la maman dans le gîte au grand air (et au calme !) est assurément un plus appréciable. 
Théo Ciccoli (Ecole Française d'Echecs de Metz) avant la ronde 1 © Photo Vincent Moret

Ronde 1

Theo est le 4e Elo sur la liste de départ. Dans la catégorie des moins de 8 ans, ça ne veut toutefois pas dire grand chose, car de nombreux joueurs sont non-classés.
Un Russe semble se détacher avec presque 1900. Derrière, tous les classés semblent se tenir dans un mouchoir. Theo devrait donc avoir sa chance dans le championnat.
A la ronde 1, il est opposé à Kriukov, un Russe non-classé. Une partie piège par excellence pour une première ronde car on n'a aucun point de repère, et bien sûr aucune partie pour se préparer.
Avec les Noirs, Theo évite les dangers d'une variante très piègeuse de la Sicilienne, mais tombe néanmoins dans une position défavorable au sortir de l'ouverture. L'adversaire a plusieurs occasions de prendre l'avantage, mais il n'en trouve aucune, et à la première passe d'armes tactiques, il perd une pièce. Theo, lui, ne laisse pas passer l'occasion, et dès lors la partie n'est plus qu'une question de technique avec une pièce de plus. Theo ne cafouille pas, malgré un gros zeitnot pour atteindre le 40e coup, et il encaisse un premier point important pour le moral.
Pendant ce temps-là, le premier Elo perd et le 3e Elo annule. Theo se retrouvera donc déjà à la table 2 lors de la 2e ronde, en étant dans la position du joueur fort.
Boy 8 Théo Ciccoli 1595 - Augusta Gucaga (Lituanie) 0
 1-0 © Photo Jean-Louis Ciccoli

Ronde 2

Theo est opposé au Lituanien Gucaga, également non-classé. Un petit tour dans les archives échiquéennes nous informe que ce joueur avait fait 6/9 l'année dernière aux championnats de l'Union Européenne, déjà dans la catégorie des moins de 8 ans. A nouveau méfiance, donc. Ce qui sera de toute façon toujours le cas lorsque Theo rencontrera des adversaires non-classés.
Lors de la préparation matinale, on se rend compte que l'adversaire joue toujours la Sicilienne. Dans les variantes fermées de la Sicilienne, il met systématiquement son Fou roi en fianchetto, mais ne semble pas spécialement à l'aise. Une attaque du Grand-Prix semble par conséquent très appropriée.
La partie est retransmise en direct (cette fois, ça marche), et assis confortablement devant mon écran, je vais manquer de m'arracher les quelques cheveux qui me restent. La partie est en effet complètement folle.

Comme prévu, Theo rentre dans l'attaque du grand-prix préparée. Comme prévu également, l'adversaire ne connaît pas les subtilités défensives de cette ouverture, et il se retrouve très vite dans une position désastreuse.
Mais Theo manque bizarrement une demi-douzaine de gains clairs, mais conserve toujours, toutefois, une position très supérieure ...
23. exd5 ?
Au 23e coup, plutôt que de mater, il ne trouve rien de mieux que d'échanger les dames et de rentrer dans une finale, certes avec une qualité de plus, mais avec seulement quelques minutes à la pendule pour jouer la quinzaine de coups qui le séparent du contrôle de temps.

23. exd5 ? [23. h4 + ! Matait ! R g4 24. exd5 cxb3 quoi d'autre ? 25. Ta d1 !! 
bxc2 26. T d4+ R g3 27. D d3 +!! cxd3 28. T f3 # ]
23 ... D h6 24. Dx h6 + Rx h6 25. F a2 ?! 
[F x c4 ! C x c4 26. Tx f7 Cx b2 27. Tx e7 +-]
25 ... F d7 26. b3 c 3 Certes, les Blancs sont toujours gagnants, mais ce n'est plus si simple, surtout avec seulement 5 minutes à la pendule pour atteindre le 40 ème coup.  Heureusement, Théo va trouver le bon plan. Le pion c 3 est la faiblesse !
27. Ta e1 f6 28. T e3 ! T c8 29. T g3 R h5 30. T g7 T e8 31. T e1 R h6 32. T g3 R h5 
[ 32 ... T c8 33. T e4 R h5 34. Te e3+-]
33. Tx c3 Fc8 34. b4 T g8 35. T c7 T e8 36. F c4 R h4 37. F e2 R g5 38. a5 R h4 39. b5 axb5 40. F xb5  Rg5 ? 41. F xe8 1-0   

Un peu surprenant, toutes ces occasions manquées, pour un garçon qui a généralement un bon coup d'oeil tactique. Mais bon, peut-être était-ce pour démontrer que sa technique en finale était à la hauteur. Ce qui fut le cas. L'adversaire abandonne finalement au 41e coup, juste après le contrôle de temps et une ultime gaffe de sa part. Malgré les 41 coups de résistance, l'adversaire n'aura jamais vu le jour. Mais Theo aurait pu s'éviter des efforts inutiles, et surtout il aurait pu m'épargner de m'arracher mes derniers cheveux devant toutes ces occasions manquées. Mais, comme on dit, c'est le résultat qui compte, et le principal est bien ce 2e point en 2 parties qui s'affiche au compteur de Theo.

Aujourd'hui, à la 3e ronde, il sera opposé à Andrea Becchi, un Italien encore non-classé. Bien que les joueurs transalpins n'affichent pas la même notoriété que les Russes ou les Ukrainiens, nous nous garderons bien d'un excès de confiance. Pour l'instant, méfiance et sérieux sont les deux mots d'ordre !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Championnats du Monde des – de 8 ans à – de 12 ans à Batumi (Géorgie) : Ronde 8 : Le camp tricolore change de leader

Championnats d'Europe des Jeunes à Prague : Ronde 9 : Le podium échappe aux jeunes tricolores...

Championnats du Monde des – de 14 ans à – de 18 ans en Russie : Ronde 6 : Reprise timide pour la french team...