"La Rubrique à Brac de l'arbitrage" ...

Chronique mensuelle de Jean-Luc Violeau, arbitre fide ...

La Question du mois …

UNE SITUATION TENDUE EN BLITZ

Lors d’une partie de blitz, dans cette position …

Le conducteur des blancs prend le pion f7 avec sa Dame puis appuie joyeusement sur la pendule, visiblement très satisfait. Son adversaire, lui aussi manifestement très heureux, s’empare alors aussitôt du roi blanc, afin de démontrer l’évidence du coup illégal. Les deux joueurs réclament le gain ! Quel est le score de la partie ?

Le conseil de Jean-Luc: le livre de l'arbitrage ... ICI

Réponse: Le coup blanc Dxf7 n'a pas maté et n'a pas mis fin à la partie, et ce n'est pas pour cette raison qu'il faut donner le gain aux blancs. En effet, l'article 5.1a nous indique que : « la partie est gagnée par le joueur qui a maté le roi adverse. Ceci met immédiatement fin à la partie à condition que le coup qui a amené la position d'échec et mat soit légal ». Or, le coup Dxf7 n'est pas un coup légal. En effet, la dame blanche est clouée par le fou d4, il n'est donc pas possible de la déplacer. Puisque ce n'est pas un coup légal, il n'y a pas mat. A cet instant, les noirs pouvaient être déclarés gagnants, s'ils avaient eu le bon réflexe : faire valoir l'article C3 ! Mais en pareil cas, lors d'un blitz, l'arbitre ne doit surtout pas intervenir de son propre chef : article C2 et article B6. Les noirs devaient solliciter le gain après que les blancs aient appuyé sur la pendule : article C3. Plutôt que de gagner en respectant l'article C3 des règles du jeu, au contraire, ce joueur a pris le roi de son adversaire. Grave erreur, car l'article 1.2 ne souffre aucune interprétation : « prendre le roi de l'adversaire n'est pas autorisé ». La prise du roi en blitz fut jadis un thème qui a généré de vastes débats, chez les joueurs, chez les dirigeants et chez les arbitres ! La FIDE et la FFE se sont maintes fois exprimées à ce sujet de façon très claire : l'arbitre doit sanctionner ce coup farfelu par la perte de la partie. Dans cette situation extrême, où les deux joueurs réclament le gain, puisque les noirs ont pris le roi, la victoire revient donc aux blancs.

Chronique de Septembre 2008:
ICI

Chronique d'Octobre 2008: ICI

Chronique de Novembre 2008: ICI

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Championnats du Monde des – de 8 ans à – de 12 ans à Batumi (Géorgie) : Ronde 8 : Le camp tricolore change de leader

Championnats d'Europe des Jeunes à Prague : Ronde 9 : Le podium échappe aux jeunes tricolores...

Championnats du Monde des – de 14 ans à – de 18 ans en Russie : Ronde 6 : Reprise timide pour la french team...