samedi 1 décembre 2007

Interview de Romain Edouard ...

Quelques jours après avoir remporté son titre de Vice-Champion du Monde en moins de 18 ans à Kemer (Turquie): Interview de Romain Edouard ...


Photo: Romain Edouard / Championnat du Monde Jeunes 2007 (Photo: Vincent Moret).


Bonjour Romain,

Encore toutes nos félicitations pour ce nouveau titre de Vice-Champion du Monde 2007 !

Un nouveau titre après celui remporté en Croatie en Septembre dernier, comment as-tu vécu la période entre ces deux championnats ?

C’était une période de grande motivation. Le championnat d’Europe m’avait motivé, mais le championnat du Monde était d’un tout autre degré. L’année dernière j’avais été champion d’Europe mais n’avais pas pu jouer le championnat du Monde pour des raisons fédérales, et outre Belfort (joker), mon dernier championnat du Monde datait de 2004. C’était donc cette année le premier championnat du Monde où j’avais des chances de figurer en « tête de liste » et ma motivation était débordante.

Et comment as-tu vécu ce Championnat du Monde à Kemer ?

Plutôt bien point de vue échiquéen, et même ma défaite de la ronde 3 ne m’avait pas tant heurté que ça. J’évitais de trop penser à cette partie et m’orientais sur un tournoi qui était encore long. Ma motivation n’a fait que grandir après cette défaite, puisque je ne voulais pas quitter le championnat sans tenter ma chance contre les têtes de séries !
Point de vue humain, malheureusement l’organisation plus que moyenne (en tous cas à mon goût…) a laissé place à un manque d’ambiance général. Point de vue français, nous étions cloîtrés dans un périmètre hôtelier qui ne laissait pas beaucoup de choix, et point de vue « international », aussi incroyable que cela puisse paraître, rencontrer des amis d’autres délégations était quasi-impossible, pour ne pas dire quasi-interdit : interdiction de mettre un pied dans un autre hôtel que le nôtre, différentes sorties de la salle de jeu en fonction de l’hôtel (avec interdiction de prendre une autre direction !). C’est dommage à mes yeux pour un si grand rendez-vous international !

En revanche, un clin d'oeil particulier à la dernière soirée ou la surprise préparée pour mon anniversaire m'a beaucoup touché !

Photo: Romain Edouard / Championnat du Monde Jeunes 2007 (Photo: Vincent Moret).

Deux Titres cette année, une très belle perf élo et une progression particulièrement régulière au niveau International ? Quel est ton secret ?

J’ai une progression assez régulière mais je ne suis pas très satisfait de mes opens. Il est vrai que j’ai de très bons résultats dans les compétitions internationales jeunes depuis quelques temps, mais je pense que c’est simplement un atout comme un autre : d’autres joueurs montrent leurs capacités dans d’autres types de tournois. J’ai très rarement fait des tournois open très réguliers où j’ai gagné beaucoup de points élos.

Après avoir passé 12 jours en Turquie: retour en France ! A quoi ressemble une journée-type de Romain Edouard ?

A celle de Monsieur X, si l’on passe la douloureuse période de réadaptation. Je vais à l’école normalement, et le soir alterne travaille et détente, avec plus de travail d’échecs que de travail scolaire, il est vrai. Des résultats satisfaisants scolairement me suffisent en vue de la réponse à la question suivante !


Photo: Anniversaire de Romain entouré du groupe "FRANCE" le 28 Novembre dernier en Turquie (Photo: Vincent Moret).

As tu l'idée de passer un jour ou l'autre "professionnel" ?

D’ici un an, c’est-à-dire après le BAC. Je tiens à avoir le BAC pour pouvoir envisager un retour vers les études si les échecs ne fonctionnent pas comme je l’entends !

Quels sont tes objectifs maintenant ?

J’aimerai obtenir le titre de grand-maître d’ici quelques mois (j’ai déjà l’élo et une norme), en me laissant un grand maximum de un an. Je veux augmenter mon classement élo assez rapidement pour pouvoir viser des tournois plus important et pouvoir progresser.

Des remerciements ou remarques diverses ?

Pour ne pas changer je remercie mon père qui m’accompagne et me suit « à fond ».
J’ajouterais, au point de vue échiquéen, un remerciement et encouragement aux organisateurs dévoués et s’impliquant dans les conditions réservées aux joueurs. Des évènements tels que le Grand Prix de Bordeaux me semblent indispensables au développement des échecs et j’espère qu’il y en aura de plus en plus. J’encourage ces manifestations car elles semblent en voie de disparition, malheureusement à mon avis… !

Merci Romain et une bonne continuation échiquéenne !

Aucun commentaire: